Justice: Condamnation de Standard Innovation pour indiscrétion!!

Salut à tous les amoureux de l'high-tech,

Aujourd'hui, on se retrouve pour parler de la condamnation que la société canadienne Standard Innovation a reçu pour indiscrétion.
Comme vous le savez, le marché des objets connectés bat de plus en plus son plein au point que n'importe quel produit peut fonctionner avec une application sur smartphone comme c'est le cas pour les sextoys connectés WeVibe de la société Standard Innovation. Ceux-ci ont eu la fâcheuse tendance à collecter des informations au travers de l'application dédiée qui permet de le contrôler.
En 2016, durant la Defcon Hacking Conference, il avait été démontré par des chercheurs que le système Bluetooth n'était pas assez protégé et que ces fameuses données pouvaient facilement être dérobée par une personne à proximité. Suite à quoi, en juillet de la même année, la société précise que ses données sont récupérées de façon totalement agrégée et qu'elles ne servent ni plus, ni moins à améliorer le produit. Malheureusement, cet argument n'a vraiment pas convaincu les utilisateurs qui, en septembre, ont déposé une première plainte dans l'Illinois puisque, selon la plaignante, l'appareil parvient à collecter et transmettre des informations sur la vie sexuelle des personnes en temps réel comme la température, le rythme cardiaque ou même le mode de vibration employé sans qu'aucune information ne soit donnée aux clients. Tout était lié au courriel des personnes concernées.
Grâce à une action en justice collective (appelée aussi Class Action), les utilisateurs sont parvenus à faire condamner Standard Innovation pour indiscrétion. Résultat, celle-ci va devoir supprimer toutes les informations collectées et verser plus de 4 millions de dollars canadiens de la manière suivante: 199 dollars canadiens pour les utilisateurs qui ont acheté le produit sans utiliser l'application et jusqu'à 10 000 dollars canadiens pour les autres.
Après cette affaire, l'entreprise s'est exprimé, dans un communiqué, où elle a déclaré prendre au sérieux la sécurité des données ainsi que le respect de la vie privée des consommateurs tout en précisant qu'elle a aussi amélioré ses protocoles de sécurité sur l'application et renforcé sa politique de confidentialité.
Conclusion: les utilisateurs n'auront plus aucun compte et pourront choisir quelles informations ils désirent partager avec la société.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Résumé du Pokémon Presents du 27/02/2023!!

Résumé du Nintendo Direct du 8 février 2023!!

Résumé du Nintendo Direct du 14 septembre 2023!!